⁕ Thriller, ⁕ Thriller fantastique

"Au nom de la vie" de CETRO – Cédric VETO

Mon ressenti – Extrait – 4ème de couverture
Lecture de septembre 2017
 

🧡🧡🧡🧡🧡

Une préface très touchante. 💚 A la base de « Faits réels »…
En complète symbiose entre le roman et l’auteur, juste sublime pour cette deuxième partie de « Au nom de l’art ».
C’est dans l’apocalypse complète que se déroule « Au nom de la vie » et il n’y a pas plus juste titre. L’histoire je ne vais pas vous la raconter vous la lirez… L’auteur nous fait toucher le fond. Les émotions sont vives et fortes. Les personnages sont aux taquets. Sachez lire du Cetro en relevant dans ses mots toutes les douleurs et les maux de notre société et de l’environnement. C’est un thriller mais pas que, du fantastique aussi, comme sait si bien le faire Cédric, le mélange des genres. De l’amour il y en a beaucoup, de l’amitié aussi, des liens très forts. De l’humanité surtout. Vous n’échapperez pas aux scènes « trashs » suivant les personnages que l’on suit. Aux parties complètement loufoques à exploser de rire ou à mourir d’inquiétude pour ce qu’il se passe dans la tête de l’auteur au moment de les écrire (surtout lorsque l’on connaît qui se cache derrière certains acteurs du récit). Bon vous l’aurez compris, de toute façon, je suis complètement « accro » à l’écriture de l’auteur. Et pour la fin je me suis juste liquéfiée, d’ailleurs je crois que je vais aller rencontrer l’auteur voir s’il n’y a pas moyen de moyenner…. Cédric tu as encore une fois mis à rude épreuve mon cœur et mon âme. Je le recommande les yeux fermés…
Juste une dernière chose :
« Adeptes du politiquement correct, passez votre chemin. Cetro ne se censure que très peu, et vous livre des textes bruts, sans concession faite à la bienséance.
Si vous aimez être bousculés, foncez, il est l’auteur qu’il vous faut. »

Ce roman inclus 2 versions + un bonus (et non des moindres)

Extrait :


« Ils lui ont mené une guerre douce, à coups d’intelligence et de sensibilité. Il était cuit d’avance, pas vraiment équipé pour lutter, sans casque ni gilet pare-balle contre ce genre d’attaque… »

 
  • « Oui, la comparaison est peut-être osée, mais je crois que pour les femmes qui se retrouvent abandonnées du jour au lendemain, le monde s’écroule et cela leur demande une terrible force de caractère pour s’en tirer seules et se relever. Tous les couillus de la terre devraient y songer avant de n’écouter que leurs seules pulsions sexuelles. »

Clin d’œil : 
  • « Mais c’est Jack ! Alors, mon roudoudou, où il est passé, ton maître…. »  
4ème de couverture :
 
Au nom de la vie, suite de Au nom de l’art.
Si certains sont capables de tout sous couvert d’une cause supérieure, au nom de l’art, de la patrie, de la science, de la religion, d’autres sont prêts à tout, y compris aux plus grands sacrifices, pour défendre ce qu’ils ont de plus cher, sont prêts à mourir au nom de la vie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s