⁕ Roman noir, ❤ Coup de cœur ❤

"Après la neige" de CETRO – Cédric VETO

Mon ressenti – Présentation
Lecture de mars 2018

Rédemption?! Après une tempête de haine, du besoin irrépressible de vengeance, de crimes, de « mauvais choix » pris sur un chemin escarpé, de vies déchirées, peut-on faire machine arrière?! C’est avec un grand regret que je quitte Max, personnage autour duquel beaucoup trop de monde gravite, mais aussi certaines personnes très attachantes dont Marijo. Des liens atypiques vont se créer dans ce quartier où l’ombre de chacun traverse une brume opaque. Mais quelques fois sous cette couche grise il suffit de gratter un peu pour trouver de la couleur et faire ressortir de belles pousses d’émotions. Un roman où l’on retrouve les mots de Cetro, crus, francs et directs. Des phrases chocs, des dialogues hauts en couleur où l’humour et la dérision ont leurs places aussi. Un beau message d’espoir… Une lecture à rebondissements où l’on ne s’ennuie pas, et lorsque tout se précipite on reste chamboulé par la fin… Ce roman ne rentre pas dans une case, c’est du Cetro. Après la neige le soleil, le mal le bien, le noir le blanc, la haine l’amour, la vengeance l’empathie… Il y a toujours une petite part d’espoir en chacun. Voilà une lecture que je recommande vivement (je ne sors pas la pelle de suite) mais très vivement. Un récit « coup de cœur ».

Présentation :


On s’écarte parfois du droit chemin, parcours semé de mauvais choix et pavé d’actes répréhensibles. A-t-on tous droit à la rédemption, et quelle forme peut prendre cette dernière?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s