⁕ Littérature, ❤ Coup de cœur ❤, post-apocalyptique

"La voix nomade" T1 "La grande disparition" de Brian B. Merrant

Mon retour – Extrait – Présentation
Lecture de juillet 2018

Roman post-apocalyptique mais pas que, un voyage à travers le temps, une réflexion sur l’humanité aujourd’hui, et après !?
« N’importe qui aurait dû ressentir le devoir de contempler ce que nous offrait notre hôte à chaque instant, mais nul n’en prenait le temps car les obligations du quotidien nous éloignaient dangereusement de ce qui faisait de nous des Hommes. »
Quelle surprise dans le style d’écriture, je me suis même demandée s’il n’avait pas été écrit à 4 mains… quelle idée!! Tout simplement le talent de la plume de l’auteur.
« En y réfléchissant bien, je me découvrais tel un adolescent pensant tout connaître de l’univers et de ses secrets alors même que je n’avais pas encore mué ou découvert un seul poil sur mes testicules à peine formés. Et Dieu sait à quel point la pousse du premier poil de couille vient bouleverser l’image que l’on a du monde… » 
Après « Espoir sors moi du noir » qui est un plat de résistance, « L’enfant fou » qui serait un petit déjeuner, nous voilà en présence d’un dessert, sublime, savoureux, bien garni, enrobé de belles phrases, d’un humour complètement décalé. Je me suis délectée, les mots, les répliques, le sens que l’on veut bien donner à certains mots, enfin tout quoi…
« Quand même, merde, s’il faut attendre que tout le monde disparaisse pour enfin vivre dans un monde plus sain ! »
Je me suis amusée à garder des extraits de textes écrits en italiques des pensées de Ary, terrible!!! Je les pose au milieu de mon retour.
« Ha putain vieux, qu’est-ce qu’il est con ce marquis ! — Con ? Tu veux dire stupide ? — Non, non, con dans le sens déconneur. P’tain, on l’arrête plus une fois qu’il est lancé, c’est trop marrant. »
Les personnages, tout d’abord Ary sans H qui nous accompagne tout au long de cette aventure, et ensuite Pier, Horace (Sassa) et Andras, ils nous arrivent chacun avec leur personnalité détaillée les uns après les autres, le temps de bien s’en accommoder…..
« Tu me fais tourner la tête, mon adrénaline à moi c’est tôaaaa… »
J’ai visualisé ce bus, promis, le jour où il passe devant chez moi je le reconnaîtrais, c’est sûr, et je serais heureuse de monter à bord. 
« Voilà, voilà. Doucement. Douuuuuucement. Y’a pas le feu au lac comme disait Bob le Bricoleur. Ou cet ahuri de Oui-Oui. Bon Dieu, mais qu’est-ce que je raconte ? »
La seule chose que je ne comprenne pas c’est que ce chef d’œuvre n’ai que 6 commentaires sur Amazon!! Alors là! je me demande où sont les lecteurs. J’ai un peu plus de 170 amis sur FB et j’espère bien qu’il y en a quand même quelques uns, voir tous, qui vont se lancer dans cette aventure avec Brian, ce serait vraiment dommage de louper ce roman. Foncez tête baissée vous ne le regretterez pas.
Présentation :

Rien ne peut expliquer pourquoi Ary se réveille dans un monde où les humains se sont volatilisés du jour au lendemain, sans trace de lutte.

Pas de guerre, pas d’épidémie.
Effondré, il erre jusqu’à trouver un rescapé aussi désemparé que lui.
Décidés à élucider ce mystère improbable, Ary et Pier partent sur les routes à bord d’un bus transformé en studio de radio. Ils espèrent que leurs messages seront entendus afin de trouver d’autres survivants.
Et, peut-être, comprendre comment cette Grande Disparition a pu se produire.
Une Grande Disparition synonyme de la fin d’un monde où tout est à réécrire, à réinventer et à vivre.

2 réflexions au sujet de “"La voix nomade" T1 "La grande disparition" de Brian B. Merrant”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s