⁕ Thriller ésotérique, ⁕ Thriller historique, ❤ Coup de cœur ❤

"L’apothicaire" de Henri LOEVENBRUCK

Mon ressenti – Présentation – Bibliographie –
Lecture de septembre 2018

J’ai pris mon temps pour lire ce roman, tout d’abord par le nombre de pages et ensuite parce que l’écriture excelle, c’est une merveille. J’avoue avoir relu certains passages tellement c’était délicieux. 
– « C’est précisément en ce moment – mais dans un autre pays – que bascula la vie d’un second homme. Certes, le lecteur ne pourra pas, d’emblée, percevoir le lien entre ces deux événements distincts, mais si nous menons à bien la tâche qui nous est impartie et qu’il veuille bien lire cette histoire jusqu’à son terme, il découvrira sans doute la secrète causalité de leur coïncidence. » 
Pour l’histoire on se retrouve à voyager dans les années 1313 entre Paris, Marseille, Compostelle et le mont Sinaï, et comme le dit l’auteur, heureusement que les voyages ne sont pas trop détaillés sinon il nous faudrait quelques tomes de plus pour toute cette histoire. On part avec un apothicaire, mais pas n’importe lequel, Andréas Saint-Loup, qui par un beau matin va se rendre compte de choses inexplicables dans sa propre maison. Si vous avez lu « Le nom de la rose » d’Umberto Eco c’est le style de l’histoire, la suite je vous laisse la découvrir seul. 
Parlant d’instruments de torture : 
– « Le berceau de Judas, par exemple. Vous savez, cette pyramide en bois au-dessus de laquelle on hisse le sujet, puis sur laquelle on le laisse tomber plusieurs fois afin qu’il s’y empale par l’anus, ou par le vagin lorsqu’il s’agit d’une femme? Vous avez déjà vu cela? C’est un peu rudimentaire, j’en conviens, mais ne trouvez-vous pas que le nom recèle quelque drôlerie? » 
J’avais déjà lu d’autres livres de cet auteur, avec ce titre j’ai retrouvé le style de sa trilogie « La Moïra ». Les mots, les phrases, l’histoire tout est majestueux. L’humour tout en délicatesse mais bien là. 
– « La nuit n’était pas encore tombée quand ils se rendirent tous trois à la prévôté où ils demandèrent à être reçus par un lieutenant. Celui-là les fit attendre longuement, comme cela se fait beaucoup au royaume de France dès lors qu’on a affaire à l’administration. » 
Mais ne vous méprenez pas, les injures et autres quolibets ont leur place aussi, j’ai appris beaucoup de nouveaux mots dont un qui m’a marquée : « entrouducuter »… 😂 C’est sûr je vais m’en servir…
Je comprend pourquoi il a fallu 2 ans pour que ce récit voit le jour, la documentation sur cette époque, la médecine médiévale, l’histoire, la vie au moyen âge, les divers métiers… Et les délires de l’auteur quand il lui prend l’envie de nous donner tout en tas d’exemples et de se lancer dans une tirade de mots. Voilà, j’ai « kiffé » ce roman et je le recommande, le genre : suspense au moyen âge 😃
Présentation :

Un matin de janvier 1313, Andréas Saint-Loup, dit l’Apothicaire, découvre dans sa boutique une pièce qu’il avait oubliée… Il comprend que vivait là une personne mystérieuse, effacée de toutes les mémoires. L’Apothicaire, bientôt poursuivi par d’obscurs ennemis, accusé d’hérésie par le roi Philippe le Bel et l’Inquisiteur de France, décide de mener l’enquête. Le voilà sur les routes; de Paris à Compostelle, jusqu’au mont Sinaï, l’aventure sera longue et périlleuse.

Bibliographie :

Fantastique :
Trilogie : La Moïra
Trilogie : Galaca

Thrillers :
Le testament des siècles
Syndrome Copernic
Shift
L’apothicaire

Cycle d’Ary Mackenzye :
Le rasoir d’Ockram
La cathédrale du vide
Le mystère Fulcanelli

Série Serum :
6 épisodes

Roman :
Nous rêvions juste de liberté


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s