⁕ Thriller, ❤ Coup de cœur ❤

"Kanun" de Cetro – Cédric VETO

Mon ressenti – Présentation et extraits – L’auteur –
Lecture de septembre 2018 –
Bonus à la fin du livre 📚

💗COUP DE CŒUR💗

L’introduction de ce roman nous met immédiatement dans l’ambiance noire qui se profile en Albanie, plus précisément pour ce récit, dans le District de Shkodër . « Kanun » un drôle de mot que je ne connaissait pas. Cetro nous l’explique dans les premières pages, ce code existe encore de nos jours dans ce pays. Avec ses émotions (celles de l’auteur) et son écriture toujours captivante il nous entraîne au milieu de trois familles, de ces trois enfants qui, fût un temps, étaient les meilleurs amis du monde. 
– « Quelques battements sautés, et son cœur se débat en éruptions thoraciques, et son esprit déjà fuit ses pensées en panique. » 

Au fil de cette histoire je me suis surprise à accompagner Daran dans son espoir à anéantir cette coutume ancestrale. Il revient au pays, après de longues années caché dans le sud de la France, pour plusieurs raisons, un appel à l’aide, sauver au moins une vie, des explications sur des faits passés de 18 ans… Voilà pour l’histoire en général, mais ce serait mal connaître notre artiste écrivain pour ne pas souligner d’autres faits de la vie qu’il pointe du doigt. La relation avec la famille, les non dits qui se cachent derrière l’alcool ou la maladie, la haine, l’amour, le deuil, les souvenirs ancrés dans notre âme qui font de nous ce que nous sommes et avec lesquels il faut apprendre à vivre. 

– « Et il pleure, médecine ancestrale, saignée systématique prescrite pour tout chagrin. Son cœur cogne et craque, son âme se déchire et se déverse en gouttes acides et amères, orage émotionnel qui le laisse creux et vide. » 

Et une légère pointe d’humour ou il nous fera relever la tête du roman avec un sourire.
– « Dans sa valise, il sort une boîte d’aspirine, dont il avale à sec deux comprimés, puis, après une douche presque froide, se brosse et se rebrosse les dents dans l’espoir d’en finir avec ce poney mort qui squatte dans sa gueule avec sa famille, toute l’écurie et la fosse à purin. » 
Mais ces moments sont très rares dans ce récit, le sérieux de cette histoire est mis en avant avec beaucoup de précision et de recherche. 

Dérangeant, troublant, choquant, gênant mais aussi pleins de belles émotions fortes comme l’amitié, l’amour, le respect. Mais ne vous y trompez pas ce récit est bien un thriller appuyé sur des faits réels, l’auteur sait pointer de sa plume les horreurs de ce monde qui existent réellement. 

« Le Kanun : 
A l’origine il y a un livre, le Kanun, un texte de lois rédigé au XVe siècle par un seigneur du Nord, Lekë Dukagjini. Au fil des pages on y lit des règles très précises qui régissent la vie au quotidien. »

Ayant fait le tour de tous les romans de Cetro à ce jour, je me pose toujours des questions, on ne ressort pas de ces livres sans aller faire un tour sur la toile, et là, se dévoile très souvent des injustices, des atrocités, des horreurs, qui règnent de part notre terre, qu’elles soient humaines ou environnementales.
Je ne saurais que vous le recommander et si ce roman ne fait pas une envolée spectaculaire c’est que je n’y connais vraiment rien alors…

Présentation :


Traditions, lois ancestrales, lorsque les codes de vie sont régis par le passé sans tenir compte des évolutions.

Des centaines, voire des milliers d’hommes et d’enfants vivent cloîtrés de peur d’être les cibles de la Gjakmarrja, vendetta albanaise héritée du Moyen-Âge. 

Daran et ses parents ont subi, il y a presque vingt ans, la reprise de sang inscrite dans les codes du Kanun, pour une faute commise par un membre de leur famille.
Après avoir fui son pays et la mort, le voilà de retour, au terme de 18 années d’absence, de nouveau confronté à ces lois d’un autre âge.

Site de l’auteur et page Facebook :

Son site : http://www.cetro.fr/

Page Facebook : https://www.facebook.com/Cetro-la-page-717729394922284/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s