⁕ Roman noir

"Qaanaaq" de Mo MALO

Mon avis – Extraits – Présentation –
Lecture de novembre 2018

Un très bon polar noir qui se déroule dans un univers blanc, glacé et froid. On entre dans une histoire politico sociale où le peuple inuit défend son territoire. Une série de meurtres inexplicables, au départ, va faire venir Qaanaaq, enquêteur de Copenhague, sur sa terre natale Le Groenland. 

-« Parce que Nanook est là pour protéger Nuna, notre terre, répondit le vieux comme s’il s’adressait à un non-Inuit. Il ne veut pas qu’on la perce comme une passoire ! Qu’est-ce qui nous restera comme force, à nous, s’ils la creusent dans tous les sens? 
Il parlait de ce lien viscéral qui lie les Inuits à leur sol glacé. De cette énergie tellurique qui se dilapidait, selon lui, en même temps que les flots de gaz et d’hydrocarbures. Les Inuits, ceux qui croyaient encore à tout cela, allaient y perdre leur âme. » 

On est plongée dans cet atmosphère glaciale ou le sang déversé, les coutumes et la mainmise des politiques et de l’industrie pétrolière se mêlent. Et l’ours ! A qui faire confiance? Que va-t-on découvrir?… 

Je me suis retrouvée très vite absorbée par ce récit où seul les noms ou prénoms sont difficiles à lire. J’ai aussi été voir sur la toile les villes citées, ce paysage de rêve qui glacent le sang. 

-« Ils abordaient enfin l’inlandsis. Le plus gros glaçon du monde. De la taille d’un continent. Des millions de mètres cubes de neige compactés en glace au fil des millénaires. Et par-dessus tout : le territoire le moins densément peuplé sur Terre. Pas un village, pas un campement nomade, pas une tente et pour finir pas un seul humain à des centaines de kilomètres à la ronde. Le vide hostile et absolu. » 

Voilà un super roman entre polar noir et thriller qui m’a beaucoup plus, presque un coup de cœur.

Présentation :

Dans le vaste pays blanc, l’esprit de Nanook se réveille. Le grand ours polaire, seigneur des lieux, protégera les siens. Jusqu’au bout.
Adopté à l’âge de trois ans, Qaanaaq Adriensen n’a jamais remis les pieds sur sa terre natale, le Groenland. C’est à contrecoeur que ce redoutable enquêteur de Copenhague accepte d’aller aider la police locale, démunie devant ce qui s’annonce comme la plus grande affaire criminelle du pays : quatre ouvriers de plateformes pétrolières ont été retrouvés, le corps déchiqueté. Les blessures semblent caractéristiques d’une attaque d’ours polaire. Mais depuis quand les ours crochètent-ils les portes ?
Flanqué de l’inspecteur inuit Apputiku – grand sourire édenté et chemise ouverte par tous les temps –, Qaanaaq va mener l’enquête au pays des chamanes, des chasseurs de phoques et du froid assassin. Et peut-être remonter ainsi jusqu’au secret de ses origines.



Image : Blog-trotteur.com

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s