⁕ Thriller, ⁕ Thriller fantastique

"Les loups à leur porte" de Jérémy FEL

Mon ressenti – Extraits – Présentation –
Lecture de janvier 2019

J’ai été complètement déstabilisée par ce récit. De chapitre en chapitre, une construction se forge autour du mal sous toutes ses formes. Presque un jeu de piste, à nous de ne pas nous perdre. Alors, un peu de concentration pour lire ce roman noir que je rangerais dans les thrillers. L’auteur, à sa façon, nous mène par le bout de sa plume. A nous de bien comprendre et suivre les petits bouts de liens qu’il disperse au fil de l’écriture. La mise en scène des personnages, comme des clips, on pose quelques pièces par-ci par-là et on emboîte le tout, c’est ce que l’auteur a réussi avec brio.
Entre rêve et réalité qui saura dire ce qui est vrai.
  • « Elle savait qu’elle devrait bientôt se résoudre à y retourner, à cause de ceux qui rôdaient dans les plaines à la nuit tombée, ces êtres aux corps sombres venus de nulle part et qui depuis si longtemps terrifiaient les habitants de son Kansas natal. »
L’histoire nous emmène dans divers lieux, les paysages sont tout aussi mystiques que les personnages que l’on va rencontrer.
  • « Les premières lueurs du crépuscule recouvraient déjà les champs de blé, qui, tout autour d’elle, ondulaient avec le tintement de milliers de petits carillons. »
Ça ne vous rappelle rien les inconditionnels de S. King. Cet extrait est la première phrase du roman et pour moi une très bonne entrée en matière. Et l’auteur va continuer à nous balader entre de jolis paysages et des scènes assez cruelles.
  • « Encadrée du bleu du ciel, la femme éclata de rire, un rire éclaboussant de sales promesses. Elle le saisit fermement par le menton et plaça son visage juste au-dessus du sien, comme si elle cherchait à se contempler dans ses larmes. »… « Clément n’osa tout d’abord plus faire le moindre geste, la laissant écarter les paupières de son œil droit et lui mettre la pointe de la pierre juste au-dessus de l’iris… »
Les moments d’accalmies ne font que nous mettre la pression car au détour d’une phrase on s’attend toujours à ce qu’il arrive quelque chose de terrible et c’est à chaque fois réussi.
  • « Mary Beth laissa son esprit divaguer quelques instant, puis elle éteignit le sèche-cheveu et attrapa sa trousse de maquillage laissée sur le rebord du lavabo. Et c’est seulement à cet instant qu’elle se rendit compte que quelqu’un sifflait par-dessus le morceau passant à la radio ».
Voilà, j’ai été engloutie par ce roman, je remercie Sylvie pour cet excellent cadeau et je vais suivre l’auteur de près.
Présentation :

Une maison qui brûle à l’horizon ; un homme, Duane, qui se met en danger pour venir en aide à un petit garçon qu’il connaît à peine ; une femme, Mary Beth, serveuse dans un« diner» perdu en plein milieu de l’Indiana, forcée de faire à nouveau face à un passé qu’elle avait tenté de fuir ; et un couple, Paul et Martha, pourtant sans histoires, qui laisseront un soir de tempête, entrer chez eux un mal bien plus dévastateur. Qu’est-ce ce qui unit tous ces personnages ? Quel secret inavoué les lie ? Jérémy Fel nous livre ici un grand puzzle feuilletonesque à l’atmosphère énigmatique et troublante entre «Twin Peaks», Stephen King et Joyce Carol Oates. Un premier roman magistral qui mène, de rebondissement en rebondissement, à explorer le mal sous toutes ses facettes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s