⁕ Thriller ésotérique, ⁕ Thriller fantastique

"Le cauchemar de Cassandre" de JB LEBLANC

Mon ressenti – Extraits – Présentation – Les titres –
Lecture de février 2019

« Le cauchemar de Cassandre » où comment ressortir en nage d’un bouquin. Plus de 700 pages où je me suis sentie investie et enrôlée dans ce roman noir. Enfin roman noir ici est égal à thriller fantastique, surnaturel et ésotérique.
Au début :
  • « Il nageait avec grâce, souplesse, en silence, sans éclabousser outre mesure. Il fendait l’eau saturée de chlore à un rythme régulier, presque hypnotique, tantôt au crawl, tantôt à la brasse, s’arrêtant rarement. Il glissait littéralement sur la petite étendue. Il maîtrisait cet élément liquide au point de se marier parfaitement avec lui. Ses gestes étaient délicats, mais précis dans un style très efficace. »
Un savant mélange, plusieurs enquêtes et surtout un personnage à découvrir : Kolber. Le mal se profile sur plusieurs scènes de différentes manières, le diable a fait sa place ici. Cassandre sera le centre de l’attention de tous les protagonistes de cette histoire.
  • « Cassandre se tenait très près de l’unique radiateur, assise en tailleur à même le sol, une couverture sur ses épaules. Le chauffage cliquetait sans cesse, poussé à son paroxysme. Et pourtant, la température de la pièce ne dépassait pas les cinq degrés. »
Plusieurs acteurs clés vont prendre part à différentes parties du roman, le capitaine Nathaniel Dresde, flic sombre, froid, et torturé, et pourtant, au combien attirant… Denis Béresson son collègue pour lequel je n’ai eu aucune empathie, un prêtre exorciste envoyé par le Vatican, mais que vient-il faire là au milieu ! Louis Marchegiani qui va avoir l’affaire en main, et jusqu’au bout, sera mené à ne rien pouvoir prouver sur la réelle identité de l’assassin qui sévit depuis plusieurs années. Et bien sûr, Cassandre par qui tout va dévier. Voilà voilà pour l’histoire qui m’a laissé légèrement frustrée puisqu’il y a deux tomes qui suivent…
  • « L’ésotérisme, la religion, les croyances, les démons, les Dieux, tout ça n’avait pas de véritable sens pour lui. »
J’ai apprécié l’écriture, détaillée, lisse, sans répétition. Les chapitres s’enchaînent en reprenant  les scènes précédentes mais avec les vues de chacun. J’ai été en apnée, mais aussi le souffle saccadé, sans moment pour se poser, à part lorsque je refermais ma lecture. On voit très bien les personnages, les scènes, on a froid puis chaud, on sait mais sans vouloir y croire, bon là je ne peux en dire plus.
J’avais déjà lu cet auteur avec « Le miroir du damné » co écrit avec Frédéric Livyns. Fabienne me l’avait aussi chaudement recommandé et bien je ne suis pas déçue. Un dernier extrait pour le plaisir.
  • « Pendant que Denis Béresson dormait paisiblement sur le canapé de l’appartement de son collègue, que Louis Marchegiani l’imitait, dans son lit, aux côtés de sa femme, à la différence qu’il s’était endormi depuis peu et sans s’en rendre compte, que Cassandre cherchait le sommeil avec toute la force du désespoir, des langues de brouillard se formaient ci et là et se lovaient entre les sépultures du cimetière. »
Auteur à suivre, je vais aller récupérer le second tome après une petite coupure pour une pré lecture qui me tient à cœur. Amateurs de sensations froides foncez…
Présentation :


Cassandre est la cible de Kolber, un tueur de légende, infaillible, insoupçonnable, invisible.

Aidée par de mystérieuses créatures, la jeune femme parvient à le mettre en échec et à s’enfuir. L’assassin doit la retrouver à tout prix et honorer son contrat avant qu’elle ne dévoile son identité. Car à présent, elle connaît son secret.

Ce revers inattendu de Kolber, permet aux hommes de la Police Judiciaire de se rapprocher de l’assassin. Cependant, ils ne sont plus seuls sur les traces des deux fuyards. Un flic, aussi ambitieux qu’inexpérimenté, et un prêtre exorciste envoyé par le Vatican, se lancent également à leur poursuite.

Une cavale sauvage et cruelle où chasseurs et gibiers se confondent. Des personnages en proie à leur destin, ébranlés au plus profond de leurs convictions.
Tous au cœur d’un complot millénaire…

Les titres :


1 – Le cauchemar de Cassandre
2 – L’ère du Diable
3 – La porte
« Série Imaginarium Fantastique »


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s