⁕ roman policier, ⁕ série

"Curriculum Mortem" de Enzo BARTOLI

Mon ressenti – Extraits – Présentation – L’auteur –
Lecture de février 2019

Ce titre est le premier de la série « Brigade criminelle ». Vous aurez remarqué que j’ai commencé par le cinquième il y a quelques jours. Mais je peux vous assurer que ça n’entache en rien à la lecture puisque les enquêtes sont différentes à chaque fois.
Au début :
  • « Boulevard Barbès, Paris 18e, samedi 16 novembre 2013, 5 h 45. La circulation avait été détournée et un cordon de protection encerclait le carrefour. Le VSL des pompiers était encore sur place, ainsi que la benne à ordures de la voirie parisienne. Ajoutés à ceux des forces de l’ordre, leurs gyrophares illuminaient avec indécence cette fin de nuit glaciale. »
Je me retrouve avec Pascal alias Tonton, et Guilhem  dit Beau gosse, dans une intrigue assez corsée. Un cadavre est découvert dans un container à ordure, suicide? Assassinat? L’équipe va se casser les dents sur cette énigme. Pascal, lui, est accaparé par un autre crime qui le touche de plus près… En voilà assez pour l’histoire, à vous de découvrir le reste qui n’est pas piqué des vers. Les dialogues et les scènes sont juste épatantes.
  • « Fidèle à son tempérament, Guilhem ménagea ses effets. — Tu connais les grades dans la douane ? Tu savais qu’un « catégorie B » commence comme « contrôleur » ? Pascal contempla son adjoint complètement stupéfait. Cette fois, il avait pété un plomb. — Et alors ? demanda-t-il, inquiet de la réponse. — Ben rien… C’est comme ça ! Sauf quand on s’appelle « Dubus »… parce que ça fait « le contrôleur Dubus ». C’est marrant, non ? — Tu deviens complètement débile ! T’as rien d’autre à foutre ? »
Les liens entre les personnages sont excellents et bien déterminés. Dans le style polar, roman policier bien noir l’auteur n’a pas à faire ses preuves, pour moi c’est juste parfait. Je recommande cette série avec enthousiasme.
Premier tome de la série « Brigade Criminelle »
Présentation :

Un cadavre est retrouvé au petit matin dans un conteneur à ordures du boulevard Barbès. À la clef : une veuve, deux orphelins, un chômeur de moins sur les listes de Pôle emploi et un Curriculum Vitae qui porte bien mal son nom.

Pour les deux flics de la Crim’ qui « dérouillent » cette nuit-là, commence une longue et morbide enquête sur une mort que personne, ou presque, ne semble regretter…

Servi par une intrigue ciselée et un style jubilatoire, dans l’esprit de San Antonio ou Nestor Burma, Curriculum Mortem est un livre que vous ne parviendrez à reposer qu’à l’issue de l’ultime rebondissement.

Finaliste de l’édition 2013 du Prix du Quai des Orfèvres.

L’auteur :

Enzo Bartoli est né dans le quartier de la Bastille à Paris. Cancre invétéré, il entame une scolarité nonchalante et entre très jeune dans la vie active, au cœur d’un Paris populaire dont il s’inspirera plus tard pour ses romans.
Devenu journaliste, il décide de se lancer dans l’écriture avec un incontestable succès : ses livres Curriculum mortem et Enquête à l’arrivée ont été sélectionnés pour la finale du Prix du Quai des Orfèvres.

Vous pouvez le contacter sur Facebook (https://www.facebook.com/Enzo-Bartoli-601066286593131/) et Twitter (https://twitter.com/EnzoBartoli1), ou le retrouver sur son site (enzo-bartoli.fr).


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s