⁕ Thriller

"Les infâmes" de Jax MILLER

Mon ressenti – Extraits – Présentation – 
Lecture de mars 2019

💚Coup de cœur💚
Après avoir découvert l’auteure avec « Candyland », qui avait été un coup de cœur, j’ai acheté son premier roman : « Les infâmes », qui est un thriller passionnant et addictif. Nous allons suivre Freedom, une jeune femme complètement désorientée et traumatisée par un vécu douloureux dont on ne se remet pas. Inutile de vous dire que j’ai adoré ce personnage, même si…
Au début :
  • « Je m’appelle Freedom Oliver et j’ai tué ma fille. c’est surréaliste, et je ne sais pas ce qui me fait le plus l’effet d’un rêve; sa mort ou son existence. Je suis coupable des deux. »
Décuplée d’une force mentale à toutes épreuves, elle va tout faire pour retrouver ses enfants. Mais, bien sûr, avec plus de 400 pages, n’allez pas imaginer que cela va aller comme sur des roulettes.
  • « On voit partout des enfants adoptés, des parents adoptifs, même chez les célébrités. Mais qui pense à ce qu’il y a en coulisse, hein ? Aux circonstance de départ ? Qui pense à la souffrance de l’autre côté, quand on ne voit jamais qu’un seul aspect de l’histoire, le résultat apparent ?
Entre une belle famille qui réclame vengeance, des flics ripoux et mal intentionnés, le fanatisme religieux, Freedom aura avec elle quelques amis pour la porter jusqu’au bout de cette terrible histoire.
Un roman où courses poursuites et suspense seront la ligne de conduite de l’auteure, avec une plume noire et acérée. Ce récit émouvant et dramatique m’a conquise. Dur psychologiquement, l’auteure va nous malmener et chambouler jusqu’au point final.
Présentation :

Freedom Oliver, alcoolique et suicidaire, a passé dix-huit ans à se cacher dans une petite ville de l’Oregon, sous protection du FBI. Hantée par son passé douloureux et la mort brutale de son mari, elle souffre d’avoir abandonné ses deux enfants pour échapper à la vengeance de son beau-frère. En apprenant la disparition de sa fille Rebekah, élevée par un pasteur aux croyances radicales, elle part avec l’énergie du désespoir pour le Kentucky. Après tant d’années à se cacher, quitter l’anonymat, c’est laisser à son bourreau l’occasion de la retrouver. Et de se venger. Entre les paumés magnifiques, les flics indélicats, les dégénérés de sa belle-famille et de dangereux fanatiques religieux, son périple tourne à l’odyssée. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s