⁕ Thriller, ❤ Coup de cœur ❤

"Vices : Kuyashii" (4) de Gipsy PALADINI

Mon ressenti – Extraits – Présentation – La série ▶
Lecture d’avril 2019 ➡

💗💗💗

Gipsy, une auteure d’exception, souriante, avenante, passionnée, généreuse, très belle (à l’intérieur comme à l’extérieur) et lorsque l’on a la chance de la rencontrer ce n’est que du bonheur… Mais, dans ses romans, c’est une tout autre personne qui se dévoile. Le quatrième tome de Vices est « machiavéliquement » bon, très bon. Je n’avais pas envie de le finir vite mais je me suis laissée embarquer dans cette nouvelle intrigue. Les personnages se dévoilent encore un peu plus, Zolan, Marie, Sophie… Cette série nous dévore de l’intérieur. Du thriller pur, sans fioriture, direct, et vrai, je confirme à 100% cet extrait :

« À son époque pourtant, malgré le lot de déboires, il y régnait un solide esprit de solidarité. Les cités étaient populaires, les portes restaient ouvertes, on s’interpellait depuis les fenêtres, on s’échangeait du sucre ou des CD en les faisant glisser avec un fil le long des façades. Il y avait les rires des enfants et les femmes qui papotaient jusqu’à tard le soir, et que les gosses appelaient « tata ».

Dans cette série il n’y a pas que de la fiction, certains faits sont réels et vécus par certains d’entre nous. Dans l’extrait cité plus haut, j’ai eu l’impression de me retrouver gamine dans la cour de nos immeubles « quartier ouvrier » lorsque ma mère « hurlait » mon prénom par la fenêtre pour que je rentre. Cette mise en avant est importante pour comprendre chacun des personnages pivots du récit. Ce qu’ils ont pu vivre et ce qu’il en reste et façonne chaque individu.
Il y a quand même quelques petites pointes d’humour dans certains dialogues pour nous laisser nous reprendre :

« Y’a que les Français pour considérer le fromage comme un préliminaire. t’as déjà galoché une nana qui venait de s’enquiller un carré de camembert? »

Inutile de vous dire que j’attends la suite avec une grande impatience, car j’aime cette série, et que Gipsy prend un malin plaisir à nous laisser la mâchoire pendante en fin de lecture…
Présentation – Extrait :
 
« N’avez-vous pas envie de courses-poursuites, de coups de pied dans les burnes, de pétage de rotules et de balles dans la tête ? La barrière entre l’humain et la bête sauvage est mince ; certains prétendent qu’elle est dans la tête. Ce sont les lois et la moralité qui l’ont imposée. Imaginez si vous réalisiez qu’elle n’existe pas. »
Une boîte de Tic-Tac. Un gamin qui tripe en plein cours. Des dessins d’ombres sans tête. Un individu surnommé Candyman. Des écailles de crocodile.
Pas facile d’assembler les pièces du puzzle quand son équipe est en phase d’éclatement : Zolan ne se remet pas de la réaction de Marie, Bia part en vrille, le commandant est tourmenté par un garçon affreusement mutilé. Vin le sent : quelque chose ne tourne pas rond à la BJV.
Les masques se fissurent.
Les démons se réveillent.
Le temps semble venu à certaines vérités d’être révélées.
VICES est une série littéraire de 8 « épisodes » dont les deux premiers ont été réunis en un ouvrage édité aux éditions Fleuve Noir. On y suit les destins mêlés des membres de la brigade des jeunes victimes confrontés aux maux de notre société moderne.
VICES c’est aussi l’histoire de Marie et de Zolan, deux êtres tourmentés que tout oppose, dont l’amour naissant est sans cesse menacé.

La série :

1 – Trois petits singes
2 – Zabulu
3 – Butterfly
4 – Kuyashii

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s