⁕ Fantasy

"Partie fine, et inversement" de Guillaume LECLER

Mon retour – Extrait – Présentation ❇ Les tomes – ▶ 
Lecture d’avril 2019 ➡

Ne pas se fier à la minceur du livre de 111 pages, je l’ai lu deux fois… et oui l’auteur non seulement nous fait éclater de rire mais s’amuse à remonter des thèmes qui nous touche, au fil des pages, en plein milieu de dialogues, on part sur tout autre chose, de bien plus sérieux. Allez savoir comment il s’y prend le bougre, mais il nous fait remonter le fil de lecture pour voir si l’on n’aurait pas loupé quelque chose. L’auteur nous balade et qui plus est nous surveille, oui oui oui, vous le constaterez, point de lecture rapide ici (perso je ne sais pas faire) si vous voulez bien comprendre toute l’histoire vous avez intérêt à lire toutes les pages et tous les mots je vous le dis… D’ailleurs le livre commence à : Tous droits réservés…. Et se termine à : Papa de Guillaume sur la 4ème de couv. N’oubliez surtout pas de lire les annotations, parties intégrantes de l’histoire et ça vaut le détour. J’ai bien entendu lu les deux premiers :  » Deux zéros et demi » et « Bons baisers de Goscranie » (heureusement parce que tu te fais rappeler à l’ordre). Un style particulier, une belle écriture, riche qui va vous détendre les zygomatiques et vous faire un peu réfléchir.
J’ai été enchantée de retrouver Tallia, Jermold et Ethinor…
Au début :
« Rappel des événements précédents, indispensable pour profiter pleinement de ce nouvel opus des prodigieuses aventures de Tallia, Jermold et Ethinor :
D’innombrables péripéties ont jalonné le parcours des aventuriers, relatées dans « Deux zéros et demi » et « Bons Baisers de Gascranie ». Bien trop pour les relater efficacement ici. Le mieux est encore de se coltiner les tomes 1 et 2 de cette série².
²L’auteur a bien conscience de l’épreuve imposée, mais il doit payer ses nouilles. »
Les plus : les couvertures sont magnifiques et réalisées par son (petit/grand) frère Alex Lecler et les prix tout riquiqui pour une lecture enchanteresse. Les bouses pardon les romans sont vendus par ici :
Pour une chronique plus sérieuse que mon retour je vous conseille celle d’Odehia :
Présentation :
La guerre, c’est mal. Mais parfois, on n’y coupe pas. À la veille du terrible conflit qui va embraser les États du Ponant, Ethinor, Tallia et Jermold se rendent chez les Nains afin de les convaincre de participer aux festivités : il n’y a pas de raison que ces derniers se la coulent douce de leur côté. Que les aventuriers y parviennent ou non, ils feront de toute façon leur possible pour aggraver la situation.Partie fine, et inversement fait suite à Bons baisers de Goscranie. Il est tout indiqué de commencer par ce dernier si vous tenez à conserver une chance de comprendre quelque chose à ce monceau d’inepties.

✅ Les tomes :

1 – Deux zéros et demi
2 – Bons Baisers de Goscranie
3 – Partie fine, et inversement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s