⁕ Drame

"L’effet miroir" de Vincent REMONT

Mon ressenti – Extraits – Présentation – L’auteur – ▶
Lecture d’avril 2019 ➡

Comme j’ai honte, j’ai ce roman depuis février 2018 gagné par concours avec l’auteur que je remercie au passage. Il a fallu que le second sorte pour que je me plonge dans celui-ci. Enfin, c’est fait, et j’en suis enchantée. Une très bonne lecture. Et voilà que je tombe sur ma fille dans ce livre, bon pas de bol, il me la fait mourir de suite :

« Virgile, je dois vous parler de quelque chose. c’est un sujet délicat. j’ai eu un appel du commissaire Véron, de la SRPJ de Montpellier. Le Procureur va ordonner une enquête sur la mort d’Anaïs Quentin. De nouveaux éléments contredisent la théorie du suicide. »

A part cette petite anecdote, l’histoire est un méli mélo de personnages qui se sont perdus au cours d’une banale envie d’écrire… Attention auteurs c’est assez complexe finalement d’avoir des personnages aussi prenant. Ce roman qui va débuter chez un antiquaire va aussi y finir, enfin presque…

« Euh… Oui… Je… j’étais complètement sonné, l’antiquaire posa sa main sur mon poignet. Pour Anaïs il n’y a malheureusement rien à faire, mais pour vous… »

Voilà quelques fois les achats compulsifs peuvent avoir de drôles de retours envers les personnes qui s’en servent ou les utilisent. L’écriture, les chapitres, les personnages sont bien décrits, découpés et maîtrisés. L’auteur va nous balader un peu dans ce drame complexe, psychologique avec une dose de surnaturel. Une très bonne fiction que je recommande et dont la suite est sortie il y a peu de temps.
Présentation :
Marc Lauvergne est un écrivain renommé. Bien qu’enchaînant les best-sellers, sa réussite est affectée par l’angoisse, la peur de l’après, du retour à l’anonymat.
Xavier, quant à lui, peine à écrire son premier roman, tournant autour des mots comme de sa vie. Un matin, alors qu’il flâne dans les rues d’Orléans à la recherche d’un second souffle, il se sent irrésistiblement attiré par une vieille machine à écrire dans la vitrine d’un antiquaire. Le vieil homme le met en garde : cet objet a fait perdre l’esprit à chaque personne l’ayant utilisé. Était-il obligé d’inventer une telle légende pour attiser davantage son envie déjà obsessionnelle de la posséder ?
Il pensait que cet achat compulsif allait changer le cours des choses, lui permettre de trouver enfin l’inspiration, de devenir le prochain Marc Lauvergne.
Il était loin d’imaginer ce qui allait se produire.
L’auteur :
Vincent Rémont, technicien en métrologie dimensionnelle, a toujours eu un attrait pour la littérature tous genres confondus et les musiques underground. Inspiré par les univers sombres et surnaturels de ses lectures, le besoin créatif le pousse vers l’écriture.
L’effet miroir est son premier roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s