⁕ Drame, ⁕ Thriller psychologique, ❤ Coup de cœur ❤

"On était trois" de CETRO (Cédric VETO)

Mon ressenti – Extraits – Présentation – Lien – ▶
Lecture d’avril 2019 ➡

De l’enfance à la vieillesse il est des vies qui ne connaîtront jamais l’apaisement, d’autres qui trouveront un chemin avec un lumière au bout du tunnel. C’est ici que l’auteur nous emmène par la main, à la rencontre de ces personnes pour qui la voie est fermée, verrouillée, pas d’issue… Entre le CEF et l’EHPAD pas de grandes différences, quatre murs, des fenêtres à barreaux et quelques surveillants. Gab, Eddy et les autres. Exister, vivre, être.

« J’ai rejoint le parcours de mon poto vers 13 ans, connu moi aussi la joie de ces prisons pour ado qu’on nomme maisons, pour faire joli, comme si on avait pu s’y sentir chez nous ».

Toujours avec son propre langage, ses dialogues vrais, ce style si particulier qui nous chamboule, qui nous fait frémir, qui nous fait nous souvenir et que l’on ne retrouve nul par ailleurs… L’auteur nous retourne le cœur et nous fait vivre de grandes émotions.
L’oiseau ne pourra jamais prendre son envol lorsqu’on lui coupe les ailes à moins qu’un miracle vienne le recueillir.
Antoinette et Angie vont marquer les esprits, elles seront des rencontres décisives.
En dehors de l’histoire qui nous touche et nous émeut il y a dans l’écriture de Cédric un petit air de musique que je n’ai pu me sortir de la tête, à vous de poser celle qui vous plait dessus.
« Et nous, pieds nickelés,
On sait pas trop ce qu’on fait là,
l’élan brisé par les clôtures,
On reste à côté de nos godasses,
Les pieds coulés dans le bitume,
Lestés du poids de l’amertume ».
L’auteur sait mettre sa plume là où ça fait mal, des faits de sociétés qui pour certains passent inaperçus et pourtant, on devrait peut-être un peu plus s’en préoccuper. Les Centres Éducatifs Fermés ou Foyer socio-éducatif existent bien, mais savez-vous seulement comment on en ressort, pensez-vous réellement que le meilleurs d’un ado va se révéler en ces lieux, avez-vous déjà discuté avec un éducateur spécialisé ou de rue, ils sont si peu et complètement désœuvrés derrière ce système qui leur lie les mains. Alors oui, il en existe sûrement de très bien… idem pour les EHPAD !!
Voilà, un très beau roman, plein d’humanité, juste des faits révélés et une très belle histoire, je vous laisse la découvrir. J’avais relevé beaucoup d’extraits (comme pour les autres romans de Cédric) parce que c’est tellement prenant que l’on a envie de tout partager alors peut-être rêverez-vous aussi d’une vraie liberté. Dans tous les cas vous  aurez assurément une très belle lecture. Je remercie l’auteur pour sa confiance, je suis une « tata » comblée, une histoire que j’ai eu grand plaisir à lire, et la si belle couverture est signée Brian Merrant. Et surtout pensez que Cetro n’est pas qu’un auteur c’est un « artiste » des mots.
Présentation :
 
Les rêves de liberté et d’espaces ouverts où enfin exister, les souvenirs qui rendent le présent plus dur à supporter, coincés derrière des grilles ou derrière une vitre, dans une cour de taule ou une chambre d’EHPAD.
Début et fin de vie difficiles, enfermement, abandon, autant de points communs qui réuniront Eddy, Gab et Antoinette en un trio pour le moins inhabituel.
Deux jeunes délinquants et une vieille dame que le besoin de vivre mènera vers un destin commun.
« Mais moi, j’aime bien m’évader en pensées, et ces petits délires m’y aident plus sûrement qu’une lime, une pince monseigneur ou un trousseau de clés. »

Lien Amazon :

https://www.amazon.fr/dp/B07RC9MPYG/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&keywords=on+%C3%A9tait+trois&qid=1556725199&s=gateway&sr=8-1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s