⁕ série, ⁕ Thriller

"Selfies" de Jussi ADLER OLSEN

Mon ressenti – Présentation – La série –
Lecture de juillet 2019

Septième tome des enquêtes du département V. Certains diront lent au démarrage, moi je dirais l’auteur pose les bases sur la société actuelle où la télé réalité mange la réalité. Et ce sont les plus pauvres qui se font engloutir par tout ce que les médias nous exposent. La moitié du roman est décrite comme des flashs sur les personnages. Plusieurs meurtres vont être commis, bizarrement, simulant des accidents. Plusieurs enquêtes qui apparemment partent dans tous les sens. Rose va se révéler dans cet opus. Plus qu’un polar qui plus est Scandinave, c’est un roman noir où la psychologie de chacun est décortiquée. Les pointes d’humour ne manquent pas non plus. Je dirais aussi que cette série prend un tournant inattendu, et, au bout du septième, on peut le comprendre. C’est un peu comme avec Sharko et Hennebelle dans Luca; il n’a pas fait l’unanimité, et bien celui-ci non plus au vu des commentaires. Pour ma part, ce changement est le bienvenu et j’ai adoré la façon de décrire cette société dans laquelle on vit, le reflet des personnalités est tout à fait plausible. Je rappelle que cette série se déroule au Danemark et que les 4 premiers tomes sont sortis en film (que j’ai bien appréciés).
Présentation :

Nouveau défi pour le Département V de la police de Copenhague : un « serial » chauffard dont les victimes sont des femmes jeunes, jolies et… pauvres. Elles touchent les aides sociales et ne rêvent que d’une chose : devenir des stars de reality-show. Sans imaginer un instant qu’elles sont la cible d’une personne dont le but est de les éliminer une par une.

L’inimitable trio formé par le cynique inspecteur Carl Mørck et ses assistants fidèles Assad et Rose doit réagir vite s’il ne veut pas voir le Département V, accusé de ne pas être assez rentable, mettre la clé sous la porte. Mais Rose, plus indispensable que jamais, est assaillie par les fantômes de son passé et sombre dans la folie…

La série des enquêtes du département V :


1 – Miséricorde (2011)
2 – Profanation (2012)
3 – Délivrance (2013)
4 – Dossier 64 (2014)
5 – L’effet papillon (2015)
6 – Promesse (2016)
7 – Selfies (2017)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s