⁕ Fantastique

"Fog" de James HERBERT

Lecture d’octobre 2019

Excellent roman fantastique de saison. Allez on retourne dans le brouillard comme le titre du livre l’indique, mais ici c’est une toute autre histoire qui se joue. Ça dĂ©marre assez fort avec une fissure de la terre au milieu d’un petit village d’Angleterre.

« Une odeur de gaz? C’Ă©tait peu vraisemblable, puisque le gaz est gĂ©nĂ©ralement incolore, au contraire de cette substance qui ressemblait à
 Ă  un brouillard, au fameux fog anglais prĂ©cisĂ©ment. Et qui avait du corps, et un ton jaunĂątre, une odeur tĂ©nue mais indiscutable. »

Quelques-uns en réchapperont, ou pas, mais de cette crevasse va sortir un brouillard jaunùtre. Des massacres inexplicables se produisent en suivant, la folie gagne les villages, le brouillard avance.

« Il rasait les murs par crainte de heurter quelqu’un, et en mĂȘme temps ne dĂ©sirait rien tant que rencontrer l’un de ses semblables, un ĂȘtre de chair et de sang. Un Ă©trange vagissement lui parvint, dont il s’aperçut qu’il Ă©tait humain
 »

Je vous ai sĂ»rement dĂ©jĂ  dit que j’aimais beaucoup les romans de chez Bragelonne, en gĂ©nĂ©ral je ne suis jamais déçue et c’est le cas ici. Je lis beaucoup d’auteurs en autoĂ©ditions mais il y a quelques maisons d’Ă©dition qui sont excellentes et celle-ci en fait partie. Ce livre m’a Ă©tĂ© offert par mon fils, au feeling, (dans des rayons prĂ©cis, je prĂ©cise
)  je l’en remercie encore.
Et les couvertures, que ce soit en Broché ou en Poche, sont toujours trÚs appropriées et claquantes.
Je n’avais encore jamais lu cet auteur mais j’en avais entendu parler, en bien. Et j’avoue que j’ai trouvĂ© ce rĂ©cit excellent, aussi bien dans l’Ă©criture, la fluiditĂ© des Ă©vĂ©nements, les rebondissements. Un grand clin d’Ɠil Ă  notre environnement ne fait jamais de mal, ainsi que quelques vĂ©ritĂ©s bien placĂ©es.

« On mentait au public en somme; le gouvernement estimait que c’Ă©tait pour son bien, et que la panique gĂ©nĂ©rale ne ferait qu’augmenter le danger. La vĂ©ritĂ© serait dite – en partie du moins – une fois la menace passĂ©e. »

Alors pour les amateurs de fantastique et terreur n’hĂ©sitez pas, je me suis rĂ©galĂ©e.

Présentation :

Cela commença par un tremblement de terre. Dans la confusion, au milieu des cris des victimes, personne ne prĂȘta vraiment attention Ă  ce brouillard jaunĂątre qui s’échappait de la terre Ă©ventrĂ©e et que le vent eut tĂŽt fait d’emporter vers la campagne anglaise. Puis des massacres inexplicables, dĂ©ments, furent signalĂ©s sur le passage de la nappe de brouillard. Elle se mit Ă  croĂźtre, progressant inexorablement vers les zones les plus peuplĂ©es d’Angleterre


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s