⁕ roman policier

« Am Stram Gram » de M.J. ARLIDGE

Lecture de décembre 2019 ➡

C’est grâce à Emilie si j’ai farfouillé dans ma PAL ce roman de MJ Arlidge que j’avais depuis 2016… C’est vous dire l’énormité des livres qui m’attendent et j’en ai de plus anciens encore!

Bien m’en a pris puisque j’ai adoré ce roman policier, en général avec l’éditeur 10/18 je suis rarement déçue. On suit l’inspecteur Helen Grace et son équipe sur les traces d’un serial killer pour le moins atypique, vous comprendrez en le lisant, je ne vais pas tout vous dire non plus.

« Il y a d’innombrables moments dans la vie de tous les jours où il faut décider entre s’ouvrir et s’enterrer bien profondément. En amour, au boulot, au sein de sa famille, avec ses amis, il y a des moments où il faut décider si on est prêt à révéler notre vraie personnalité. »

Le titre et le résumé peuvent vous mener vers certains indices mais je n’ai pas vu venir cette fin. On sait tous que dans un policier les flics ont des passés légèrement sombres, qu’il y a entre eux des déboires amoureux ou certaines intimités qui se créent. Ça fait partie intégrante du genre.

« Mark Fuller, son capitaine, approcha. Flic séduisant et doué, voilà cinq ans qu’il travaillait main dans la main avec Helen. Meurtre, enlèvement d’enfant, viol, proxénétisme… »

Ici, c’est la façon d’opérer du tueur qui diffère et qui m’a beaucoup plu.

« En général, le mobile et le lien avec la victime sont faciles à identifier, là non. Ce n’était ni une lubie machiste ni un crime sexuel et il ne semblait y avoir aucune corrélation d’âge, de sexe ni de statut entre les victimes. »

Je me rappelle qu’à sa sortie ce roman n’avait pas fait l’unanimité, je l’avais laissé de côté en me disant que je le lirais entre deux plus intéressants, et bien j’ai eu tort, mais je suis très heureuse de l’avoir ressorti de la poussière qui le recouvrait.  L’écriture est addictive avec des chapitres courts qui nous donnent envie de poursuivre s’en s’arrêter. Auteur à suivre…

❇ Présentation

Deux jeunes gens sont enlevés et séquestrés au fond d’une piscine vide dont il est impossible de s’échapper. À côté d’eux, un pistolet chargé d’une unique balle et un téléphone portable avec suffisamment de batterie pour délivrer un terrible message :  » Vous devez tuer pour vivre.  » Les jours passent, la faim et la soif s’intensifient, l’angoisse monte. Jusqu’à l’issue fatale. Les enlèvements se répètent. Ce sont les crimes les plus pervers auxquels le commandant Helen Grace ait été confrontée. Si elle n’avait pas parlé avec les survivants traumatisés, elle ne pourrait pas y croire. Helen connaît les côtés sombres de la nature humaine, y compris la sienne ; pourtant, cette affaire et ces victimes apparemment sans lien entre elles la laissent perplexe. Rien ne sera plus terrifiant que la vérité.

👉 L’auteur

Matthew.J. Arlidge travaille pour la télévision depuis quinze ans. Il dirige également une maison de production indépendante, qui a permis à plusieurs séries policières de voir le jour. Am stram gram, premier roman mettant en scène les enquêtes d’Helen Grace, est suivi de Il court, il court, le furet et La Maison de poupée aux éditions Les Escales.

2 réflexions au sujet de “« Am Stram Gram » de M.J. ARLIDGE”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s