⁕ Nouvelle

« Au-delà de l’horizon » et autres nouvelles de Franck THILLIEZ

Lecture de janvier 2020 ➡

Je vais essayer de faire court… Pour ceux qui connaissent Franck Thilliez et bien c’est toujours excellent. Pour découvrir l’auteur je pense que c’est Le livre à acheter. Je connaissais déjà quelques textes et ce fut un grand plaisir de me les remémorer. Pour ceux déjà lu j’ai posé une partie de mes retours faits à la date de lecture.

La première nouvelle « Au-delà de l’horizon » aurait fait un excellent roman à part entière. Entre manipulation et machination « la vie n’est qu’illusion ». Ce texte a été inspiré d’un fait réel.

« Je suis stressé, j’ai le sentiment d’être une sorte d’otage, mais j’ai compris, dès le départ de Charles-de-Gaulle, que la mission avait déjà commencé. Il doit s’agir d’un test. L’un des buts d’Archeron II est d’évaluer l’état psychologique d’une équipage contraint de vivre confiné en milieu hostile. »

Seconde nouvelle : Hostiles, je l’ai lu en juin 2016 dont voici un court extrait de ce que j’en avais pensé. « J’aurais tellement aimé une suite !!! Je me suis laissé prendre au jeu et j’ai prié très fort pour que les deux s’en sortent… Je ne m’attendais pas du tout à cette fin ! » Pour avoir écrit « prié très fort » il a fallu que le récit soit très fort…

En suivant :

Charybde et Scylla lu en juillet 2018 : « J’aime beaucoup cet auteur qui excelle dans le roman comme dans la nouvelle même si celle-ci aurait vraiment méritée d’être développée en roman tant l’idée est bonne ! J’ai donc adoré l’idée et je ne m’attendais pas tellement à la fin mais j’aurais aimé en savoir plus justement sur cette fin qui me laisse un peu la bouche sèche ! » Et bien je confirme j’en veux toujours plus…

Gabrielle, une belle découverte qui m’a beaucoup touchée. Entre rêve et réalité, entre dénie et vérité… « Gabrielle a un petit grain de folie, je me suis toujours dit que, un jour, un ours finirait par la tuer, tant elle prend parfois des risques » en fait tout est révélé dans cette phrase…

Sopor : alors là bravo, il a fait très fort, encore une nouveauté dans le style d’écriture, à vous de découvrir. Celle-ci il ne nous l’avait encore pas faite et bien voilà, un superbe jeu d’écriture! Et une fin aux petits oignons.

Double Je : lu en avril 2016 « Le principe est simple et l’exécution complexe : à partir d’une nouvelle imaginée par Franck Thilliez à l’initiative du Palais de Tokyo, le commissaire d’exposition Jean de Loisy a fait collaborer des artisans d’art, des artistes plasticiens et des designers pour recréer les lieux du crime, ses objets, mais aussi l’espace de création des artisans. Ces mises en scène ont pour mission de montrer la contemporanéité des métiers d’art. » Cette histoire je l’avais acheté car le format était original, l’histoire n’avait que peu d’énigme. Un format dépliant avec des illustrations.

Ouroboros : lu en juillet 2015 fait partie d’une série « L’empreinte sanglante d’un pied nu » dont plusieurs auteurs ont joué le jeu à partir de cette phrase. Nouvelle très noire « Encore une fois Franck Thilliez sait nous surprendre même sur si peu de pages, on s’emmêle, je n’ai pas vu venir la fin de l’énigme. Génial. »

Lasthénie : Machiavélique jeu de personnages qui se joue dans le milieu médical. Je l’ai vu venir cette fin.

La Croisée des chemins : Entre donneur et receveur quel lien peut les maintenir ou les désunir jusqu’à se haïr.

Un dernier tour lu en  juin 2015 : « Des cadavres sont découverts en montagne : un homme, une femme puis une jeune fille. » Une enquête, toujours trop courte à mon goût, mais c’est le principe de la nouvelle,  et une fin que je n’ai pas vu venir.

Origines lu en juin 2019 : une nouvelle fantastique, on assiste avec beaucoup de questionnement à un compte à rebours inversé pour l’humanité. Un compte à rebours terrifiant…

Le grand voyage préquel de « Pandémia » lu en mai 2015 : Cette petite nouvelle qui nous a été offerte par l’auteur est une mise en bouche avant le grand saut dans son dernier roman « Pandémia« , nouvelle de 58 pages très agréable à lire, personnages forts, et la fin laisse les portes ouvertes à l’imagination..

Les thèmes d’anticipation, d’énigmes comme l’auteur sait si bien les rédiger, et de science sont bien présentes dans chacune des nouvelles. Une légère pointe de fantastique et de noir aussi.

❇ Présentation :

Voilà quelques mois que Marc, un exobiologiste français, a intégré la mission Acheron II au côté de cinq autres scientifiques internationaux. Leur but ? Étudier la possibilité d’une vie en autosuffisance sur Mars. Ils ne peuvent compter que sur leur ingéniosité, leur bon sens et leur intelligence pour mener à bien leur mission. Mais très vite, ils se sentent observés et perdent peu à peu le fil de la raison…

Bienvenue dans l’univers de Franck Thilliez au pays des énigmes, du double, de l’anticipation, de la science et de la machination…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s