Auto édition, ⁕ roman policier, ⁕ Thriller

« Je suis le crépuscule » de Damien LEBAN

Lecture de février 2020 ➡

« On ne choisit pas ses parents, on ne choisit pas sa famille… »

Entre thriller et policier l’auteur nous livre un récit très noir. La gendarmerie conduite par le major Heisen va enquêter sur une série de meurtres ciblés. Là est la partie « policier » du texte. Il va s’y accolé ses soucis personnels familiaux avec sa fille Léa, entre autre.

De l’autre, la peur, les tortures faites aux couples retrouvés, immondes et abjectes. « La peur » encore avec la famille de Laura Blandin, une vie décousue et meurtrie dès sa plus jeune enfance. Qui sont ses parents?! Comment en arrive-t-on là?! Les traumatismes subis sont-ils irréversibles? Combien sont-ils… Je crois qu’avec les dernières informations actuelles on se rend bien compte que le suivi de certaines familles laisse à désirer au détriment de la vie des enfants. (Je pense à la petite Vanille…)

L’auteur remet en question tout un tas de procédures justiciables et à juste cause. Que ce soit pour la maltraitance, la reconnaissance de celle-ci, les moyens mis ou non en place pour y remédier, rapidement, et c’est un euphémisme!

L’affaire de l’Ogre va nous entraîner dans tout un questionnement sur ces faits « intolérables », comment se relever et faire face?! À vous de partir à la rencontre de cette affaire, attention âmes sensibles s’abstenir, on en ressort avec la haine. Nous ne sommes pas chez les bisounours ici. L’auteur a frappé fort, très fort.

Damien je te remercie pour cette lecture et ta confiance renouvelée.

« On ne choisit pas ses parents, on ne choisit pas sa famille… »

❇ Présentation

Après un mystérieux appel, le major Bruno Heisen se voit contraint d’écourter ses vacances… Un ennemi invisible vient de changer sa vie à jamais.

De retour à la brigade de recherches de Montdidier, il doit, de surcroît, prendre en main une enquête très particulière : des couples sont torturés, achevés puis exposés publiquement en ultime châtiment…

Deux réalités effrayantes s’imposent à lui et le condamnent à combattre jusqu’à ce que morts s’en suivent…

« Je suis le crépuscule » est un cri. L’entendrez-vous ?

Damien Leban nous livre ici un 6e thriller noir et anxiogène.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s