Auto édition, ⁕ Roman noir

« Embrasser mes blessures » de Brooke SKIPSTONE

Lecture d’avril 2020 ➡

Auto-édition – 362 pages – Numérique –

🌸🌸🌸🌸

J’ai eu le plaisir de lire ce titre grâce à une charmante auteure que je remercie. Une très belle histoire d’adolescents aux vies malmenées et traumatisées.

Une pointe de fantastique vient agrémenter ce récit, mais le plus important n’est pas là, il l’enjolive, pour exorciser le mal vécu par ces enfants. Hunter est un jeune garçon spécial et a un vécu assez lourd dont il ne se souvient pas, mais son corps en porte les marques. Jazz, elle, se souvient de tout et a besoin d’effacer ces souvenirs qui l’engloutissent dans une marée noire.

« Son fils voyait les souvenirs des autres! Pas seulement des moments de tous les jours. Non, ceux-ci étaient douloureux, traumatisants, ou des souvenirs rendus excitants par l’interdit. »

Ceci est le premier livre de l’auteure, elle vit en Alaska, où elle regarde depuis son balcon la montagne changer de couleur avec les saisons.

Ce n’est pas un roman à l’eau de rose, loin de là. Quelques scènes sont assez fortes et embarrassantes et pourtant nous savons tous qu’elles existent réellement…

« Elle toucha les lignes sur sa hanche doucement, tressaillant au souvenir de la lame de rasoir, son cœur s’emballant dans sa poitrine. Pas à cause de la douleur, mais à cause du souvenir de l’acier qui ouvrait sa peau comme des sourires remplis de sang. »

L’écriture de l’auteure  m’a embarquée avec ses deux jeunes personnages et je dois dire que j’ai  beaucoup apprécié cette lecture. Le seul petit bémol est qu’il reste quelques coquilles, qui ne sont pas du fait de l’auteure seulement de la traduction, mais elles ne m’ont point gênée pour entrer dans l’histoire. Une jeune auteure à découvrir et à suivre.

Son site : https://www.brookeskipstone.com/

✔ Présentation

Hunter a besoin de se souvenir. Jazz a besoin d’oublier. Ils ont besoin l’un de l’autre pour guérir, dans ce thriller adolescent sur l’amour rescapé.  

Le passé de Hunter, effacé par un docteur à la demande de son père, est un mystère pour lui. Mais des bribes de ce traumatisme secret commencent à resurgir quand Hunter se met à voir les souvenirs d’autres personnes – des visions qui emplissent son esprit d’histoires d’agressions, d’auto-mutilation, de viol, de sexe interdit. 

Sa meilleure amie Jazz a ses propres souvenirs sombres et troublants, qu’elle cache derrière son assurance et sa répartie. 

Hunter découvre qu’il peut aider à sauver des victimes, bien qu’il risque d’ajouter leurs souffrances aux siennes.

Hunter et Jazz prennent soin des blessures l’un de l’autre, et se lient avec une force de solidarité dont aucun adolescent ne devrait avoir besoin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s