Auto édition, ⁕ Drame familial, ⁕ roman contemporain

« Le vieil homme et moi » de Luca TAHTIEAZYM

Lecture de mai 2020 ➡

Auto-édition – 249 pages – Kindle –

🌸🌸🌸🌸

C’est une belle surprise que nous a réservé l’auteur en sortant des sentiers battus. La plus grosse partie du roman est du genre littérature du terroir : l’entraide, l’humain et la solidarité. Je remercie l’auteur pour sa confiance renouvelée et le félicite de nous présenter un genre différent qui m’a énormément plu.

Charlotte et son fils Valentin vivent au domaine du Grand Mazureau, elle est jeune veuve, à peine la trentaine, et doit faire tourner l’exploitation coûte que coûte si elle veut la conserver. Elle devra se battre contre Gravaneau, un homme peu scrupuleux qui la harcèle pour lui racheter sa ferme.

« Barrez-vous d’ici, Gravaneau. Vous puez plus que le tas de fumier là derrière. Barrez-vous et ne revenez pas. c’est ma ferme. j’en fais ce que je veux. Je tiendrais… »

Les amis ne sont plus là, les employés non plus, la banque ne la soutient pas… On est en 1985 dans le Marais Poitevin. Maxime est la seule aide qu’elle a, un jeune homme naïf qu’elle a pris sous son aile. Valentin, son fils, a 9 ans, traumatisé par le décès de son père il ne sait plus où il en est, il fugue régulièrement. Charlotte doit tenir pour lui. Et il y a Frédéric, le beau-frère entreprenant, pervers et intéressé, elle doit l’éloigner de sa vie et du domaine.

Le vieil homme c’est Jules, il aménage dans une vieille bâtisse abandonnée à côté de chez Charlotte, et je n’en dirais pas plus, il faut le découvrir, l’apprécier, c’est un très beau roman.

Comme tous les livres de l’auteur j’ai grandement apprécié cette lecture immersive. Luca sait nous entraîner avec ses personnages et nous faire ressentir leurs émotions diverses.

✔ Présentation

Quand un vieil homme solitaire et bougon s’installe en face de chez eux avec sa grande gueule et ses bouteilles de muscadet, Charlotte et son fils Valentin, poussés au bord de la rupture par une succession d’embûches, voient leur existence bouleversée.

Entre l’ours mal léché au grand cœur et ses voisins, une amitié aussi forte qu’inattendue va se tisser, leur prouvant à tous que rien n’est jamais écrit et que le bonheur appartient aussi à ceux qui n’y croient plus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s