Auto édition, ⁕ Drame familial

« Les morts de Léa » de Brooke SKIPSTONE

Lecture d’août 2020 ➡

Auto édition – 365 pages – Kindle –

🌸🌸🌸🌸

Remerciements à l’auteure pour sa confiance renouvelée. Ce roman se dirige vers un public jeune adulte entre 15 et 18 ans. Les problèmes que peuvent rencontrer les adolescents à cet âge peuvent devenir dramatiques, ici ils sont traités de façon originale et intéressante pour qui aime ce genre de lecture.

Dans le style on pourrait le mélanger entre fantastique, fiction, imaginaire et réalité. Qui ne s’est jamais dit un jour et si j’avais choisi ce chemin je serais devenue… ou je n’aurais pas fait… ou il ne me serait jamais arrivé ceci ou cela; et partir dans des délires non réels, imaginaires et se refaire un bout de chemin, avec des si…

« Pourquoi est-ce que mon imagination remplit les trous? Est-ce que je vois ce qui aurait pu se passer si j’étais restée? Pourquoi? Est-ce que je deviens folle? D’où viennent ces histoires? »

C’est avec Léa que nous allons faire ce bout de chemin entre adolescence et âge adulte. Elle sera brisée par les actes de son père, mais qu’en est-il réellement. Au travers de tout ce qu’elle pense ou imagine, son chemin sera traversé de bouleversements, de belles et mauvaise rencontres. D’un monde à l’autre, Léa va essayer de résoudre les énigmes qui l’entourent et se déculpabiliser de faits négatifs qui la ronge jusqu’à choisir la mort, dans certains mondes…

« Même là, tu ne peux pas toujours contrôler la fin. Une fois que tu as construit tes personnages et les règles de ton monde fictif, les événements se passent tous seuls. De petits choix que tu as fait au début reviennent te hanter quand tu veux qu’un personnage vive ou meure. »

L’histoire débute avec la découverte de deux adolescentes assassinées découvertes à un endroit propice à suspicion pour Léa…

Voilà une auteure dont l’imaginaire déborde, dont les histoires m’interpellent et me plaisent beaucoup. A suivre et à encourager…

✔ Présentation

Le monde de Léa s’est effondré quand elle a découvert l’adultère de son père. Il l’a suppliée de se taire, mais elle ne l’a pas fait. Sa famille a été brisée, et elle est envahie de regrets, particulièrement au moment où elle apprend que chacune de ses décisions donne naissance à un nouvel univers, dans lequel elle a fait l’autre choix.

Si seulement elle pouvait les traverser, vers la Léa qui n’a rien dit.

Mais elle ne peut s’enfuir que par son imagination, jusqu’à ce qu’un fait divers vienne troubler la frontière entre les mondes. Deux jeunes filles ont été assassinées, au même moment et au même endroit où se passait l’adultère de son père. D’étranges événements poussent Léa à croire que leurs os sont reliés à elle, et à la sœur qu’elle a toujours voulu avoir.

Léa doit prendre une décision. Certaines Léa disent oui, d’autres disent non ; certaines vivent, et certaines meurent.

Et d’autres traversent les mondes.

Déjà lu : « Embrasser mes blessures »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s