⁕ humour noir, ⁕ Polar

« La Daronne » de Hannelore CAYRE

Lecture de novembre 2020 ➡

Éditions Points – 177 pages – Poche

🌸🌸🌸🌸

Je me rappelle de ce titre depuis que Betty en avait fait un retour. Quelques fois on me donne des livres et celui-ci en fait partie, et au vue de l’épaisseur j’en ai fait mon dimanche après-midi. Quand on manque de concentration, comme ça m’arrive en ce moment, rien de tel que de petits romans ou de nouvelles pour apprécier pleinement sa lecture.

La Daronne et je mets un D majuscule car elle le mérite cette femme; On lui donne une existence morne et insipide, je la pense plutôt intrépide, réfléchie, volontaire et bien vivante. Un polar tout en finesse car derrière cet humour noir se cache quelques vérités bien vendues.

Patience Portefeux est traductrice de l’arabe pour le ministère de la Justice. Un travail qui sur la durée va lui ouvrir certaines portes mais sûrement pas celles auxquelles vous pensez…

« C’est d’ailleurs assez effrayant quand on y pense, que les traducteurs sur lesquels repose la sécurité nationale, ceux-là mêmes qui traduisent en direct les complots fomentés par les islamistes de cave et de garage, soient des travailleurs clandestins sans sécu ni retraite. Franchement, comme incorruptibilité on fait mieux, non? Enfin, moi qui suis corrompue, je trouve ça carrément flippant. »

J’ai été captivé par la fluidité et la rapidité de l’écriture pointue qui fait de ce texte court un condensé intense de réalités, d’humour, d’une vie, d’une femme. Un récit que je recommande pour passer un très bon moment de lecture.

Un conseil : ne lisez pas le résumé, entrez directement dans l’histoire.

✅ Présentation

Comment, lorsqu’on est une femme seule, travailleuse avec une vision morale de l’existence… qu’on a trimé toute sa vie pour garder la tête hors de l’eau tout en élevant ses enfants… qu’on a servi la justice sans faillir, traduisant des milliers d’heures d’écoutes téléphoniques avec un statut de travailleur au noir… on en arrive à franchir la ligne jaune ?

Rien de plus simple, on détourne une montagne de cannabis d’un Go Fast et on le fait l’âme légère, en ne ressentant ni culpabilité ni effroi, mais plutôt… disons… un détachement joyeux.

Et on devient la Daronne.

✅ L’auteure

Hannelore Cayre est avocate pénaliste, elle est née en 1963 et vit à Paris. Elle est l’auteure, entre autres, de Commis d’office, Toiles de maître et Comme au cinéma. Elle a réalisé plusieurs courts métrages, et l’adaptation de Commis d’office est son premier long métrage.

4 réflexions au sujet de “« La Daronne » de Hannelore CAYRE”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s