⁕ polar nordique, ⁕ roman policier, ⁕ série

« Nátt » de Ragnar JONASSON

Lecture de novembre 2020 ➡

La Martinière éditions – 292 pages – Kindle –

🌸🌸🌸🌸

Troisième de la série « Ari Thór » qui se déroule dans le temps avant le second roman « Mörk ». Les personnages y sont un peu plus analysés. Cet épisode se passe en été mais la vue de ce soleil permanent en ce lieu sera réduite par les cendres de l’Eyjafjallajökull par son éruption.

« J’étais soulagée qu’il fasse si clair au-dehors malgré le grondement incessant du vent qui nous rappelait que l’Islande, cette île isolée dans la partie septentrionale de l’océan Atlantique, est toujours à la merci des éléments, quelle que soit la saison. »

Un seul crime sur lequel enquêter, mais celui-ci va faire remonter des faits plus anciens dans la vie de chacun des acteurs du moment, ainsi qu’un trafic des plus abominables; et au bout l’argent comme but ultime.

Ari Thór et Kristin qui lui échappe pour la première fois. Hlynur et ses mails dont le contenu va le faire vaciller dans un passé dont il aimerait se défaire mais qui le rattrape. Et Tómas, qui lui, souhaite s’échapper de ce lieu, mais à qui laisser sa place…

Le  passé et le présent vont se chevaucher, et de sombres secrets se révéler. Un polar à l’islandaise que j’ai apprécié de par ces vies décortiquées, ses pointes de descriptions environnementales(*) et une ambiance bien sombre malgré cette saison.

Cet opus nous fera comprendre certains faits du second roman et j’ai trouvé judicieux de les placer en troisième partie.

(*) L’auteur cite son grand-père sur un essai « Siglfirskur annáll » qui  décrit les éruptions volcaniques d’Islande sur Siglufjördur et publié en 1998.

✅ La série :

Snjór (neige)

Mörk (Limite)

Nátt (Nuit)

Sótt (fièvre)

Vík (baie)

Sigló (petit port de pêche au nord de l’Islande)

✅ Présentation

C’est l’été à Siglufjördur. Le climat de ce village du nord de l’Islande est si rude que le jeune policier Ari Thór voit arriver avec soulagement cette saison où le soleil brille à toute heure du jour et de la nuit. Mais le répit est de courte durée. Un homme battu à mort est découvert sur les bords d’un fjord tranquille. Une jeune journaliste vient fouiner d’un peu trop près. Que cherche-t-elle à découvrir ? Ou à étouffer ?
Surtout, l’éruption spectaculaire de l’Eyjafjallajökull recouvre peu à peu toute l’Islande d’un épais nuage de cendres. Cette étrange  » nuit  » – nátt, en islandais – fait remonter les secrets les plus enfouis. Personne ne sera épargné. Pas même Ari Thór, qui doit pourtant boucler son enquête au plus vite, s’il veut éviter de nouveaux crimes.

2 réflexions au sujet de “« Nátt » de Ragnar JONASSON”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s