Auto édition, ⁕ Feel good

« J’aimerais quand même te dire » de Charlie WAT

Lecture de décembre 2020 ➡

Independently published – 183 pages – Kindle –

🌸🌸🌸🌸

L’auteure ne déroge pas à ses codes de bonnes humeurs. Un feel good par cette période, il n’y a rien de mieux pour se remonter le moral. Après avoir lu ➡➡ « Quand il me prend dans ses bras », ➡➡ « Une histoire d’amour sans caribou », ➡➡ « Il était encore une fois », je n’ai pu résister à l’appel de ce titre 😍

Entre humour, amour, et scènes cocasses, ce roman rock’n roll nous emmène avec Michael à la recherche du passé de Maryline, sa chère et tendre qu’il a perdu lors d’un accident. C’est avec son binôme Darell, ami d’enfance et assistant qu’ils vont parcourir ce chemin.

« Dans une autre réalité, la musique l’aurait apaisé. Dans celle-ci, rien ne danse plus; Michael n’est plus qu’un chanteur déglingué, aussi vide que le regard de Maryline la nuit de l’accident. »

Ce texte est musical, tendre, avec quelques fous rires qui sont dus à la personnalité de Darell qui vient contrebalancer la mélancolie de Michael. Un récit léger qui met du baume au cœur, qui ne tombe pas dans la mièvrerie et qui nous parle pourtant de deuil. j’avoue qu’il n’y a que deux ou trois auteurs qui arrivent à me faire lire ce genre de lecture et Charlie Wat en fait partie. Je la suis depuis quelques années et c’est toujours un plaisir de découvrir ce qu’elle nous a concocté.

La fin est juste impeccable, aux petits oignons et peut-être bien aussi pour nous faire réfléchir sur nos actions et notre passage dans ce monde… Un message, une musique! Le tout enveloppé d’une superbe couverture.

✅ Présentation

Le bonheur prend parfois des chemins de traverse…

Depuis qu’un terrible accident lui a pris Maryline, la femme de sa vie, Michael n’a plus la moindre musique en lui. Un soir, en cherchant un peu de sa présence dans ses affaires, il tombe sur un billet d’avion dont elle ne lui a jamais parlé. Le poison du doute s’immisce en lui : et si Maryline n’était pas celle qu’il pensait ?

Fou de douleur et d’incompréhension, Michael n’a plus qu’une idée : découvrir coûte que coûte le secret de Maryline. Débute alors un voyage qui promet bien plus que prévu…

Après avoir conquis des dizaines de milliers de lecteurs avec ses précédents romans, Charlie Wat vous emporte cette fois dans un tourbillon d’émotions. À la fois drôle et poignant, J’aimerais quand même te dire vous offre un véritable condensé de joie de vivre et d’optimisme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s