⁕ Roman noir

« La chambre des âmes » de Frank TALLIS

Lecture de mai 2020 ➡

Editions 10/18 – 328 pages – Poche –

🌸🌸🌸🌸

Ce titre est édité par les éditions 10/18 que j’apprécie de par l’écriture qui nous transporte réellement à une époque ancienne, ici dans les années 1950. Un roman noir sur les méthodes psychiatriques et les essais faits sur certains patients.

L’auteur nous ouvre les portes sur une fiction imaginaire incrustée de faits réels. Il est lui-même docteur en psychologie renommé, spécialiste des troubles obsessionnels. J’ai beaucoup apprécié la douceur de l’écriture malgré les faits quelquefois cruels décrits. Une certaine brume plane au fil de l’histoire qui engendre une certaine angoisse.

« Comme je contemplais ce monde étrange de supplices et de douleur, je m’émerveillai de l’extraordinaire capacité qu’à l’esprit humain d’imaginer des scènes d’horreur. Je ne croyais pas à la psychanalyse, mais sur un point précis, j’étais prêt à donner raison à Freud. Des choses horribles sont tapies dans l’inconscient, des atrocités qui s’expriment dans les rêves, ou auxquelles la chimie déséquilibrée d’un cerveau malade confère une substance illusoire. »

Wyldehope est un centre psychiatrique hors du commun, trois salles sont ouvertes aux patients, une pour les femmes, une pour les hommes et une en sous-sol pour quelques jeunes femmes qui y sont maintenues endormies, « une thérapie pionnière »… Le jeune psychiatre James Richardson y sera intégré et aura seul la charge de ses services sous la direction du Dr Maitland. Et bien sûr, quelques faits étranges et anormaux vont venir ternir l’enthousiasme de ce jeune James…

En dehors de l’histoire qui se déroule à l’intérieur de ce bâtiment, l’auteur nous promène aussi dans la nature environnante avec des mots délicats qui coupent un peu l’oppression dans laquelle on peut se retrouver.

Ce roman est basé sur les pratiques de la psychiatrie effectuées dans les années 1950, l’auteur nous en donne les sources. Un roman noir, fascinant, angoissant, très bien écrit, avec un final exceptionnel. Je suis très heureuse de l’avoir sorti du fin fond de ma PAL.

✔ Présentation

À la fin des années 1950, quand le jeune psychiatre James Richardson se voit offrir un emploi dans une institution psychiatrique perdue dans le fin fond du Suffolk, il n’a pas un regard en arrière. Il est chargé d’un projet très controversé : une thérapie pionnière au cours de laquelle des patients sont maintenus endormis pendant des mois. Si cette procédure radicale et potentiellement dangereuse était un succès, cela pourrait signifier sa gloire professionnelle. Mais, rapidement, Richardson découvre des phénomènes étranges dans la salle de sommeil…

✔ L’auteur

Frank Tallis est un docteur en psychologie renommé, spécialiste des troubles obsessionnels. Il a d’abord publié des essais de psychologie grand public, puis des romans (Killing Timeet Sensing Others) pour lesquels il a reçu en 1999 le Writer’s Award de l’Académie des arts de Grande-Bretagne et, un an plus tard, le New London Writer’s Award. Sa série viennoise,  » Les Carnets de Max Liebermann « , débute avec La Justice de l’inconscient, salué dès sa parution par une critique et un public unanimes. Il démarre un nouveau cycle fantastique avec Les Portes de l’interdit et La Chambre des âmes, sous la signature de F.R. Tallis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s